Séminaire Annuel (2018)

Eau Bien Commun aura 2018

Nous vous invitons le samedi 30 juin de 9h30 à 18h, au Séminaire Annuel d’EBC AURA qui nous permettra de renforcer nos moyens et nos programmes d’action pour faire grandir en Auvergne Rhône Alpes et dans nos localités les perspectives de protection de la ressource en eau et de la biodiversité tout en renforçant les capacités publiques et citoyenne à imposer le droit à l’eau et la prévention du risque climatique.

 

Depuis le Village de l’eau à Confluence fin septembre, différents collectifs de la coordination EBC AURA ont poursuivi leur action. Le collectif Rhône-Lyon métropole s’est structuré formellement, 2 autres naissent autour de la Maison de l’école circulaire et du Collectif des services publics de la Croix Rousse dans le 1er arrondissement, le 3ème autour d’Alternatiba et d’un groupe jeunes engagés. A Villefranche, Tarare, en Pays de Gex, en Nord Isère, Bourgoin et L’Amballon, à Valence dans la Drome, dans le Genevois, en Vallée de l’Arve, en Pays de Gex, différents collectifs locaux sont engagés chacun à leur manière pour protéger la ressource et les milieux, et renforcer les compétences publiques de l’eau. D’autres sont en création et ont initié des actions : à Nantua et Oyonnax, dans les Vallées de l’Arve et du Giffre, aux Bouchoux dans le Haut Jura, à Grenoble.

D’autre part, le lancement du projet d’expertise citoyenne et publique aux côté de la commune des Bouchoux  et de la communauté de commune de Saint Claude ouvrent de nouvelles perspectives en lien avec notre charte et l’éventualité de gagner un nouveau service public de l’eau dans son grand cycle local.

Dans ce contexte, chacun de nous  mesure chaque jour les besoins et les attentes grandissantes des collectifs locaux, de militants,  citoyens ou d’élus en terme de soutien technique, d’expertise  et de  mobilisation pour l’eau et la biodiversité comme bien commun. D’autant que  que les enjeux de protection de la ressource et de sa gestion publique grandissent à l’approche de 2020, date de refonte des compétences publique de l’eau et de la biodiversité.

 

Le séminaire du 30 juin  a pour objet de nous permettre de mettre en commun d’y répondre :

Le pôle Eau climat biodiversité confirme sont potentiel de ressource au service des collectifs locaux et des collectivités publiques en agglomérant des partenaires comme par exemple les Conservatoires des espaces naturels, le Grand Parc Miribel Jonage, la FRAPNA, des élus. Il permet d’engager un travail de rédaction de contenus pour des cycle de conférences, des formation élus/citoyens, la création d’un kit citoyen de l’eau publique et de la biodiversité, des fiches pratiques en lien avec notre charte dans son aspect inclusif et participatif.

Le programme Erasmus d’expertise citoyenne dans lequel nous sommes engagés associé à différents soutiens obtenus nous permettent désormais de renforcer nos moyens techniques et humains pour envisager la démultiplication de nos capacités d’action respectives. Sans attendre notre équipe permanente vient d’être renforcée par l’arrivée aux côtés de Yannick d’une jeune ingénieure environnement, Amandine Fontaine, Fred notre ami graphiste assiste le groupe de travail communication depuis quelques mois.

 

Pour ce faire nous vous proposons un séminaire d’une journée découpée de la façon suivante :

9h30/11h : Evolution de la charte d’EBC vers une charte de l’Eau et de la biodiversité bien commun. La conjonction des lois Notre, Grenelle et Gemapi condition favorable à un retour à une gestion publique et participative du grand cycle local de l’eau. Ex Lyonnais, des Bouchoux, de Villefranche, de la Drôme.

11h15-12h45 : Etude et détermination des moyens qui doivent être consacrés aux collectifs locaux et aux stratégies locales pour gagner des services publics intercommunaux du grand cycle local de l’eau intercommunaux.

14h/16h45 : Mise en place des outils d’action et de collaboration :
1) kit/guide pratique citoyen de la gestion publique de l’eau et de la biodiversité à destination des élus, candidats aux municipales, et des citoyens.
2) Evolution de nos outils de communication (les sites régionaux et locaux, les réseaux sociaux,
3) le réseaux d’experts à mettre à disposition des collectifs locaux.
4) Cycle des auditions publiques, de projection débat, de formation élus-citoyens

17h/18h : Cloture de l’AG d’octobre dernier avec validation des compte et renouvellement du bureau.

Pour ceux qui le pourront, la journée du dimanche sera consacrée à des échanges informels et un moment de cohésion du réseau avec de activités prévues aux environs du lieu d’accueil.