Présentation d’un collectif en plein essor

Le Collectif Eau Bien Commun Lyon Métropole rassemble des membres de syndicats, de partis et mouvements politiques, d’associations, de citoyen-nes. 

Parce que l’eau est un Bien commun de l’Humanité, le Collectif déclare :

  • le droit universel d’accès à l’eau
  • la préservation de la ressource,
  • le partage de son usage,
  • la participation citoyenne pour une gestion collective et non marchande, garante de l’intérêt général.

Une gestion non marchande passe par un retour en régie publique. La régie publique était effective à Lyon jusqu’en 1986. A partir de cette date, l’assainissement est resté en régie publique mais le service de l’eau a été délégué à des sociétés privées.  De 2012 à 2014, la campagne et les signatures de lyonnais n’ont pas convaincu les conseillers métropolitains : la Délégation de Service Publique (DSP) a été reconduite jusqu’en 2022. Aujourd’hui, la DSP est assurée par Eau du Grand Lyon, qui, malgré son nom, est une filiale de Véolia. 

Concernant le prix de l’eau, le Collectif Lyon Métropole, soucieux d’une gestion sociale et responsable, souhaite :

  • la gratuité des premiers mètres cubes indispensables
  • une tarification progressive qui tienne compte de l’attention que les usagers portent à leur consommation et à la ressource
  • une réflexion sur l’abonnement

Pour, cela le Collectif voit également quelques pistes de solution. Par le passé, des associations de consommation d’eau du Rhône, l’Association des Consommateurs du Rhône (ACER) en particulier, ont pu faire réviser le prix de l’eau qui augmentait trop. De plus, dans une régie publique, le coût de l’intermédiaire disparaît : le prix de l’eau couvre au plus près le prix de la gestion (collecte, distribution, entretien du réseau, assainissement et facturation).

Bien que le collectif soit aidé par le Collectif EBC AuRA qui apporte des analyses, des formations et des exemple de retour en régie publique, le Collectif Lyon Métropole reste ouvert à de nouvelles compétences et à des aides.

août 21, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *