Le SMECRU, un syndicat de rivière qui mobilise

Les acteurs du territoire autour des enjeux de l’eau et de la biodiversité

Face à l’urgence climatique, il est important de considérer l’eau et la biodiversité comme des biens communs de l’Humanité. Cela impose la mise en place d’une gestion démocratique de l’écosystème, via une gouvernance territoriale, intégrée et participative.

La gestion intégrée de l’eau et de la biodiversité recouvre, entre autres, la préservation des masses d’eau et des écosystèmes, la reconstitution de la biodiversité, la production et la distribution de l’eau potable et l’assainissement. Parmi les acteurs agissant de manière intégrée et participative sur le territoire Rhône-alpin pour la préservation des milieux et de la ressource en eau, le Syndicat Mixte d’Étude du Contrat de Rivières des Usses (SMECRU) s’avère être un précieux partenaire.

Le Syndicat Mixte d’Étude du Contrat de Rivières des Usses est créé en 2007 pour l’élaboration du Contrat de Rivières des Usses. C’est en 2014, lorsqu’il faut exécuter le Contrat de rivière que le syndicat devient le Syndicat Mixte d’Exécution de Rivières des Usses (SMECRU).

Pour le SMECRU, l’eau, la faune et la flore sont des biens communs et précieux que l’Homme doit préserver pour son bien-être et sa survie.  Parce ce qu’ils considèrent que cela est l’affaire de tous, et qu’ensemble nous sommes plus forts, les membres du SMECRU mobilisent tous les acteurs du territoire afin de concilier leurs besoins à la préservation du patrimoine naturel du bassin versant des Usses.  Ainsi, ils placent l’habitant au cœur de leur réflexion et travaillent en partenariat avec les collectivités locales, les associations environnementales, les services de l’État, la Chambre d’Agriculture Savoie Mont Blanc, …

C’est avec cette philosophie que le SMECRU met en œuvre le Contrat de Rivières des Usses qui vise à améliorer la qualité de l’eau, restaurer et entretenir la rivière, restaurer et préserver les milieux aquatiques, sensibiliser et communiquer auprès des acteurs du territoire.

Parmi ses autres missions, le SMECRU est coordinateur du Plan de Gestion de la Ressource en Eau et animateur des documents d’objectifs (DOCOB) Natura 2000 des Usses, qui vise à la préservation des habitats et des espèces d’intérêts communautaires.

Le syndicat est aussi en charge depuis 2014 de la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) pour certaines intercommunalités et communes.

Le SMECRU est également partenaire du projet Interreg Franco-Suisse « Stop aux invasives », coordonné par EBC AuRA, qui vise à déterminer le potentiel d’une nouvelle technique de lutte thermique, mais aussi à mettre en place un outil d’aide à la décision pour les gestionnaires de milieux naturels. Ce projet est réalisé en partenariat avec les sociétés ELTEL SA et ERM74, l’école d’ingénieurs HEPIA, l’ASL et la Communauté de Communes du Genevois (CCG). Il est financé par la confédération suisse, les cantons de Vaud, Genève, Valais, Neuchâtel et Fribourg, la région Rhône-Alpes et le département de la Haute-Savoie.

Depuis 2017, 6 intercommunalités adhèrent au SMECRU
  • Communauté de Communes Usses et Rhône
  • Communauté de Communes du Genevois
  • Communauté de Communes Fier et Usses
  • Communauté de Communes Pays de Cruseilles
  • Syndicat des Eaux Rocailles et Bellecombe
  • Communauté d’Agglomération du Grand Annecy

Pour en savoir plus sur le SMECRU, nous vous invitons à visiter leur site internet

Amandine Fontaine  – EBC AuRA

avril 24, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *