1er trimestre 2020

 

Pour une gestion publique et participative de l’eau et la biodiversité
#SPECIALE COVID-19   |  1er trimestre 2020

 

Du COVID 19 à l’écocide annoncé

Sur fond d’écocide* annoncé, la crise du COVID-19 nous amène à réfléchir sur nos modes de surconsommation, d’épuisement des ressources naturelles, du vivant et des sols. La dépendances aux marchés financiers internationaux révèle l’interpénétration déshumanisées de nos économies…

Cela nous amène également à questionner les rapports qu’entretient l’Humanité avec la Nature, les modes de vie et la santé publique. Au fond, nous convenons avec Laurence Tubiana que l’extrême poussée de cette mondialisation a été trop loin mettant en cause simultanément la vie humaine, la biodiversité et le climat.

Le Mouvement Eau Bien commun et ses collectifs citoyens, confinés, restent débout. D’une crise, il faut faire une opportunité (dixit Obama). Dans la perspective de l’après COVID 21,  EBC AuRA et ses collectifs citoyens préparent sans relâche les nouvelles étapes qui permettront, à partir de nos bassins de vie, de réconcilier l’Humanité avec elle-même. Une fois la crise sanitaire passée, la reprise en main d’une gestion citoyenne et publique de l’eau, du climat de la biodiversité, localité par localité, sera la pierre que nous amènerons à cet édifice. >>> LIRE LA SUITE

Philippe Fossat  – EBC aura
pfossat@ebc-auvergnerhonealpes.fr

 

Paroles citoyenne #8 :

Paroles citoyennes est un dispositif imaginé par EBC AuRA pour donner libre cours aux opinions des citoyen.nes sur les questions que posent aujourd’hui l’eau et la biodiversité dans les bassins de vie.

En ces moments de confinement qui nous porte à repenser notre fragilité autant que nos liens aux êtres et au monde que nous construisons, Sarah nous livre un puissant témoignage-réflexion depuis l’expérience de la ZAD de Notre Dame des Landes.

Retour sur une lutte emblématique profondément ancrée dans le réel qui nous montre que la capacité à ré-imaginer un éco-territoire et à mettre en mouvement une organisation humaine multiple au sein d’un écosystème est possible et joyeuse. Et si ces temps d’épreuve partagés par tous pouvaient nous permettre de nous libérer des œillères économiques et nous inciter courageusement à reprendre pied ? (Voir la vidéo)

Amandine Fontaine  – EBC AuRA
afontaine@ebc-auvergnerhonealpes.fr

 

Le Collectif Lyon Métropole :
présentation d’un collectif en plein essor

Le Collectif Eau Bien Commun Lyon Métropole rassemble des membres de syndicats, de partis et mouvements politiques, d’associations, de citoyen.nes.

Parce que l’eau est un Bien commun de l’Humanité, le Collectif déclare :

·         le droit universel d’accès à l’eau

·         la préservation de la ressource,

·         le partage de son usage,

·         la participation citoyenne pour une gestion collective et non marchande, garante de l’intérêt général.

Une gestion non marchande passe par un retour en régie publique. La régie publique était effective à Lyon jusqu’en 1986. A partir de cette date, l’assainissement est resté en régie publique mais le service de l’eau a été délégué à des sociétés privées. De 2012 à 2014, la campagne et les signatures de lyonnais n’ont pas convaincu les conseillers métropolitains : la Délégation de Service Publique (DSP) a été reconduite jusqu’en 2022. Aujourd’hui, la DSP est assurée par Eau du Grand Lyon, qui, malgré son nom, est une filiale de Véolia.

Concernant le prix de l’eau, le Collectif Lyon Métropole, soucieux d’une gestion sociale et responsable, souhaite :

·         la gratuité des premiers mètres cubes indispensables

·         une tarification progressive qui tienne compte de l’attention que les usagers portent à leur consommation et à la ressource

·         une réflexion sur l’abonnement

Pour, cela le Collectif voit également quelques pistes de solution. Par le passé, des associations de consommation d’eau du Rhône, l’Association des Consommateurs du Rhône (ACER) en particulier, ont pu faire réviser le prix de l’eau qui augmentait trop. De plus, dans une régie publique, le coût de l’intermédiaire disparaît : le prix de l’eau couvre au plus près le prix de la gestion (collecte, distribution, entretien du réseau, assainissement et facturation).

Bien que le collectif soit aidé par le Collectif EBC AURA qui apporte des analyses, des formations et des exemple de retour en régie publique, le Collectif Lyon Métropole reste ouvert à de nouvelles compétences et à des aides..

Isabelle Plichon  – EBC Lyon Métropole
plichon.isabelle@yahoo.fr
Amandine Fontaine
 – EBC aura
fontaine.amandine94@gmail.com

 

Kit citoyen : guide de la gestion du grand cycle de l’eau, de la biodiversité et du climat.

Nous vous sollicitons pour participer à la construction du Guide citoyen de l’Eau, de la biodiversité et du climat biens communs qui sera la première contribution d’EBC AURA et d’EBC France à l’après COVID-19.

Il sera un point d’appui essentiel aux stratégies locales d’installation de services publics locaux de l’écosystème que nous aurons à cœur d’engager après la crise sanitaire.

Ce travail peut être un moyen de profiter de cette période de confinement incertaine mais riche de solidarités pour préparer l’après COVID-19.

Collectif de rédaction guide citoyen

Lien vers la proposition de sommaire réalisée au premier trimestre qu’il nous faut améliorer. Nous sommes déjà 7 inscrits, vous proposons de participer au comité de rédaction du guide citoyen et de vous inscrire sur ce doodle pour participer à la première réunion le lundi 13 avril matin ou après midi…

Amandine Fontaine  – EBC aura
fontaine.amandine94@gmail.com
Philippe Fossat  – EBC aura
pfossat@ebc-auvergnerhonealpes.fr